Votre logement s’adapte à vos besoins

mer 20 Novembre 2019

Avec l’arrivée de l’hiver, la pluie et le froid s’installent. Voici de bonnes raisons pour passer en mode cocooning et le moment d’ajouter une touche de confort à votre nid douillet mais pas seulement.

Au fil du temps, des travaux d’adaptation de votre logement peuvent s’avérer nécessaires afin de mieux vivre chez vous le plus longtemps et le mieux possible.

Dans le cadre du dispositif Habiter facile, l’ANAH propose 2 types d’aides financières. La première vise à améliorer le logement et la seconde à adapter le logement  à votre handicap

Pour quels types de travaux ?

La liste ci-dessous présente les travaux réalisés les plus fréquemment. Celle-ci n’est pas exhaustive :

Adaptation  de la salle de bains (douche de plein pieds, poignées d’appui, siège rabattable, WC surélevés), installation d’un monte escalier, adaptation de l’éclairage pour éviter les risques de chutes, pose de revêtements antidérapants, plan incliné extérieur, autre : nous consulter

Cette aide pour la réalisation de ces travaux  intervient dans le cadre de logement de plus de 15 ans pour les propriétaires occupants ou locataires avec l’accord de leur propriétaire

Pour chaque pièce de la maison, il existe un certain nombre de solutions pour faire face à vos difficultés mais il est aussi important de les anticiper.

 

Afin de connaître les travaux les plus adaptés à votre situation, nous vous proposons de découvrir le guide

« Mon chez moi avance avec moi »

 

 

Exemple de rénovation accompagnée par la ville de Limoges, l’Anah et la communauté Urbaine

 1Madame C. avait de plus en plus de difficulté à entrer et sortir de sa baignoire. Grâce  aux aides financières qui lui ont été accordées, elle a pu réaliser des travaux dans son logement. Elle a opté pour le remplacement de sa baignoire par une douche de plain-pied. Aujourd’hui, la salle de bain n’est plus synonyme de souffrance mais de détente.

1Monsieur C quant-à lui rencontrait de plus en plus de difficultés à monter les escaliers. Les aides financières lui ont permis de faire installer un monte-escalier électrique. Aujourd’hui, il peut circuler aisément et profiter de chaque pièce de sa maison.

 

Quel est le montant de l’aide Habiter facile ?

Si vous vous situez dans la catégorie "ressources très modestes" : 50 % du montant total des travaux HT. L’aide Habiter facile est de 10 000 € maximum.

Si vous vous situez dans la catégorie "ressources modestes" : 35 % du montant total des travaux HT. L’aide Habiter facile est de 7 000 € maximum.

Dans les 2 cas la Communauté Urbaine participera à hauteur de 25%

Exemple :

1Monsieur V dispose de ressources entrant dans la catégorie modeste. Il  réalise des travaux à hauteur de 20 000 €. L’Anah participe à hauteur de 7000€ (plafond maximal) et 5 000 € pour la Communauté Urbaine. Sur les  20 000 € Il reste donc à la charge Monsieur V 8 000 €

1Madame J dispose quant à elle de ressources très modestes. Pour le même montant de travaux, l’ANAH participera pour un montant de 10000 € (plafond maximal) et 5000 € pour la communauté urbaine. Sur les 20 000 € il reste à la charge de Madame J 5000 €

Vos engagements

  • ne pas avoir commencé les travaux avant d’avoir déposé votre dossier d’aide auprès de l’ANAH et d’avoir reçu la notification du montant de l'aide
  • Respecter les préconisations du technicien de la SELI
  • Les travaux devront être réalisés par des professionnels du bâtiment.
  • Habiter votre logement pendant au moins 6 ans après la fin des travaux
  • Fournir les factures acquittées  pour le versement de la subvention

Les pièces à fournir

  • Dernier avis d’imposition
  • Justificatif de propriété (acte notarié ou taxe foncière)
  • Justificatif médical. En l’absence de justificatif, la SELI fera établie une évaluation d’autonomie après la visite du technicien.
  • Relevé de pension de la principale caisse de retraite
  • Pour les locataires : autorisation du propriétaire ou du bailleur valant autorisation pour la réalisation des travaux.

Quelles aides sont cumulables ?

En complément de vos travaux d'adaptation avec Habiter facile, vous pouvez aussi bénéficier de  La prime Habiter Mieux si vos travaux d’adaptation ont aussi permis de faire baisser la consommation énergétique de votre logement d’au moins 25 %

Les aides complémentaires

Vous pouvez être aidés par d’autres organismes comme votre caisse d'assurance retraite, la maison départementale des personnes handicapées ou votre Conseil départemental.

L’OPAH  est également cumulable avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique, la TVA à 5.5%  sur l’ensemble de vos devis pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique ainsi que l’éco-prêt à taux zéro

Faites nous part de votre projet au 0 800 003 625

Nos conseillers sont à votre écoute du lundi au vendredi (08h30-12h30 et de 13h30 à 17h00) et vous propose un suivi gratuit et personnalisé :

  • Assistance à l’élaboration  de votre projet
  • Accompagnement pendant vos travaux
  • Assistance à vos demandes de subventions

POUR ALLER PLUS LOIN

Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV)

Portail national d’information pour l’autonomie des personnes âgées et l’accompagnement de leurs proches

Le site de l'Interregime

Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA)

Niveaux de ressources

Prêt à taux zéro pour l'accession à la propriété

Anah

1 Les exemples fournis dans cet article sont communiquées à titre indicatif et non contractuel.

Je consulte l’étiquette énergie

Exemple : étiquette énergétique d’un réfrigérateur. Sur cette étiquette, vous trouverez l’indication du niveau de consommation d’énergie de l’équipement, du vert sombre (A économe jusqu’à A+++, très économe) ou rouge (D, peu économe pour certains équipements).

Voir la fiche