Vous souhaitez remplacer vos vieux convecteurs dits « grille-pains »

jeu 21 Novembre 2019

Vous souhaitez remplacer vos vieux convecteurs dits « grille-pains » et par la même occasion optimiser votre confort et réaliser des économies.

Si les radiateurs d’autrefois, appelés « grille-pains », étaient effectivement énergivores en raison de leur fonctionnement basé sur des résistances électriques chauffantes, les modèles proposés aujourd’hui sont plus performants et économes en énergie.

Si vous êtes équipés d’une solution de chauffage électrique, mieux vaut se poser la question sur l’intérêt de changer de source d’énergie ( gaz, bois,…), d’une part par le coût d’une modification de votre installation et d’autre part par l’impact important des travaux et les frais induits  (travaux de peinture) qu’un nouveau système aurait sur la configuration intérieur de votre logement.

Quelles sont les différents catégories de radiateurs électriques ?

Le convecteur

L'air est réchauffé par une résistance puis rejeté dans la pièce. Cela peut générer des variations de température importantes et par conséquent un inconfort. Son prix est modéré mais il est surtout énergivore.

Le radiateur rayonnant ou radiant

Il est plus confortable que le convecteur car la sensation de chaleur est homogène et stable. Le panneau rayonnant dispose d'une résistance qui chauffe une plaque. La montée en température est assez rapide. Il peut être installé dans des pièces relativement grandes.

Le radiateur à inertie fluide

Il contient un fluide qui est chauffé par une résistance qui conserve la chaleur lorsque le radiateur s'arrête et continue de la diffuser pendant un long moment dans la pièce. Il est aussi possible de programmer ce type de radiateur de manière à ce qu’il se déclenche en heures creuses, ce qui en fait donc un radiateur électrique plus économique. Cependant, la montée en température est plus lente que le panneau rayonnant ou que le convecteur. Il ne conviendra donc pas si vous souhaitez une montée rapide en température.

Quelle puissance choisir ?

À titre indicatif une puissance de 1000 W sera nécessaire pour une pièce de 10 m² soit 100 W par m².

A RETENIR

Et pour réduire son budget

Le coup de pouce "chauffage", lancé début 2019, est renforcé par deux nouveaux gestes de rénovation :

  • le remplacement de vieux radiateurs électriques (surnommés 'grille-pains')
  •  du conduit d'évacuation des produits de combustion.

     

 L'information est parue dans un arrêté du 12 juillet publié au Journal officiel du 17 juillet 2019. Cet arrêté entre en vigueur le 18 juillet 2019

 

Consulter l'Arrêté du 12 juillet 2019 modifiant l'arrêté du 29 décembre 2014 relatif aux modalités d'application du dispositif des certificats d'économies d'énergie et mettant en place des bonifications pour certaines opérations dites « standardisées » d'économies d'énergie

La prime CEE est désormais de 100 euros par radiateur pour les ménages les plus modestes et 50 euros pour les autres ménages. Cet équipement n'est éligible à aucune autre aide

La prime constitue environ 25% du coût de l'équipement.

Pour pouvoir bénéficier des aides de l’État, vous devrait faire appel à une entreprise qualifiée RGE (« Reconnu garant de l’environnement ») et choisir une offre émanant d’un prestataire signataire de la charte « Coup de pouce ».

Où se renseigner pour avoir des conseils ?

N’hésitez par à vous rapprocher d’un conseiller du Guichet Habitat énergie pour une approche globale et réfléchir également à l’isolation

Vous pouvez nous contacter au 0800 003 625 pour vous accompagner dans votre projet de rénovation.

Pour aller plus loin

Le texte réglementaire précise que le radiateur remplacé doit correspondre à un "émetteur électrique à régulation électronique à fonctions avancées à régulation électromécanique et à sortie d'air, ou muni de la plaque signalétique d'origine porteuse du marquage CE et de la mention 'NF Électricité performance catégorie A', 'NF Électricité performance catégorie B' ou 'NF Électricité performance catégorie 1*'". Le nouveau radiateur devra être certifié NF électricité performance 3* œil et répondant à l'ensemble des exigences de la fiche d'opération standardisée BAR-TH-158.

L’autre opération concernée par le coup de pouce est relative aux "actions en bâtiment résidentiel collectif relevant de la fiche d'opération standardisée BAR-TH-163 conduit d'évacuation des produits de combustion, quelle que soit la zone climatique.

Consulter les fiches standardisées :

 BAR-TH-158    

         

 

 

                              

 

 

 

   BAR-TH-163

    

                                                                                                                  

 

 

 

 

                                          

Je réduis ma température de lavage

L’essentiel de l’énergie utilisée par un lave-linge (il est de même pour le lave-vaisselle) sert à chauffer l’eau. Si vous diminuez la température de 90°C à 30°C, vous consommez 3 fois moins d’énergie.

Voir la fiche